L'Aiguille Creuse

le web-café des lupinophiles
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Petite biographie

Aller en bas 
AuteurMessage
Josephine Balsamo
Admin
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 44
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Petite biographie   Sam 15 Juil - 5:51

Né à Rouen le 11 novembre 1864, Maurice Leblanc est issu d’une famille bourgeoise. Il n’a que 8 ans lorsque la guerre de 1870 éclate : son père, armateur, le fait embarquer sur l’un de ses bateaux et l’envoie en Ecosse, loin du conflit. Il regagne le sol français un an plus tard et poursuit brillamment ses études à la pension Patry, puis au lycée Corneille.

Maurice Leblanc souhaite devenir écrivain et marcher sur les traces de ses deux maîtres, Flaubert et Maupassant. Son père, qui nourrit pour lui des ambitions plus « sérieuses », le place chez un ami industriel, dans une fabrique de cardes… Maurice s’installe dans le grenier de l’usine et écrit en cachette. M. Leblanc Père accepte finalement que son fils quitte Rouen pour Paris, afin de poursuivre des études de droit mais surtout de tenter l’aventure littéraire.

C’est en 1885 qu’il rejoint à Paris sa sœur Georgette, tragédienne de renom et compagne de Maurice Maeterlinck. Il fréquente Montmartre, rédige des chroniques dans Gil Blas ou Le Figaro, et publie quelques romans (Des couples, Une Femme, L’œuvre de Mort, Les lèvres jointes) qui lui attirent l’estime de ses pairs mais laissent le public indifférent. Il écrit et fait jouer une pièce de théâtre qui, elle non plus, ne trouvera pas son public. Curieuse ironie, cette pièce s’intitule… L’Enthousiasme.

Nous sommes alors en 1905, et l’éditeur Pierre Laffitte demande à Leblanc de lui écrire, pour son nouveau magazine Je Sais Tout, une nouvelle policière dans la veine des aventures de Sherlock Holmes : le célèbre détective anglais fait les beaux jours du Strand Magazine outre-Manche, et Laffitte aimerait bien que son nouveau journal connaisse le même succès…

Leblanc se met au travail… Son héros ne sera pas un détective, mais un cambrioleur élégant, facétieux, charismatique, dont les méfaits sont empreints de panache et de bonne humeur. Un malfrat qui met les rieurs dans son camp et qui, à sa façon, rétablit la justice. Un gentleman qu’on ne rencontre jamais deux fois sous le même nom ni sous la même apparence. Il doit tout d’abord se nommer Arsène Lopin, mais ce nom est déjà pris… par un conseiller municipal de Paris qui ne prend pas très bien la chose ! Qu’à cela ne tienne, Leblanc change l’état civil de son héros. Arsène Lupin est né.

Désormais, toute la carrière de Maurice Leblanc se déroulera dans l’ombre de son personnage, avec succès mais aussi avec un brin d’amertume : lui qui rêvait de bâtir une œuvre de la trempe de Flaubert ou Maupassant, le voici enchaîné au roman d’aventures, certes populaire mais fortement dénigré par les gens de lettres… En tout cas, les lecteurs sont nombreux au rendez-vous, et le gentleman-cambrioleur crée l’enthousiasme au-delà des frontières, allant jusqu’à se frotter à Sherlock Holmes en personne (pour des raisons de droits d’auteur, Leblanc écrira « Herlock Sholmes », mais c’est bel et bien le même détective…)

Comme Lupin, Maurice Leblanc partage sa vie entre Paris et le pays de Caux. Sa villa d’été, le Clos Lupin, n’est qu’à quelques centaines de mètres des falaises d’Etretat, de cette fameuse Aiguille qui est à Lupin ce que la cathédrale de Reims était aux rois de France.

De la Belle Epoque jusqu’à l’aube de la Deuxième Guerre Mondiale, Leblanc et Lupin cheminent côte à côte, dans un succès qui ne se dément pas. Et si Lupin affiche parfois davantage de gravité dans ses aventures, il n’en garde pas moins, en toutes circonstances, le « primesaut »…

Quittant son cher Pays de Caux pour fuir l’occupation allemande, Maurice Leblanc s’éteint à Perpignan en 1941. Quant à Lupin… rien ne prouve qu’il soit mort ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiguillecreuse.easyforumpro.com
Jim Barnett

avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Petite biographie   Ven 2 Mar - 11:06

Pour les amateurs, je vous signale cette gravure en vente sur ebay:

avec un texte et signature de l'écrivain en fac similé...
bon, moi je suis encore en train de réfléchir, faut dire qu'au départ je croyais que c'était un original...
enfin à 15 euros, faut pas rêver non plus...Rolling Eyes
http://cgi.ebay.fr/Maurice-LEBLANC-Arsene-Lupin-Normandie-avec-Autographe_W0QQitemZ120090602263QQihZ002QQcategoryZ77895QQrdZ1QQcmdZViewItem#ebayphotohosting
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josephine Balsamo
Admin
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 44
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Petite biographie   Sam 3 Mar - 8:59

Merci Jim pour ce renseignement. Moi aussi je me tâte pour enchérir...

Enfin, si c'était un original je crois bien que je ne me poserais pas la question Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aiguillecreuse.easyforumpro.com
Jim Barnett

avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Petite biographie   Dim 4 Mar - 7:15

Joséphine a écrit:
Moi aussi je me tâte pour enchérir...
Vous n'avez même pas besoin de le faire puisqu'il s'agit d'une vente immédiate Smile ...M'enfin ça sent un peu la photocopie artisanale cette gravure Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite biographie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite biographie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une petite Biographie de Philippe Delaby
» Biographies de Jane Austen
» Antoine de Saint-Exupéry
» [Beah, Ishmael] Le chemin parcouru
» Fiche Kimimaro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aiguille Creuse :: Maurice Leblanc-
Sauter vers: